HAM and JAM in the footsteps of D-Day

A Piper L - 4, a veteran, Roland Lepers (resistant and B25 bomber pilot), a J3 (Aéroclub de Bernay) on patrol and a very good photographer)Jean-Marie Urlacher) above the landing beaches.

Overview of Port-en-Bessin in a Piper L - 4 H 1943
Overview of Port-en-Bessin in a Piper L - 4 H 1943

Our passenger, Roland Lepers (source biography West France):

Ce natif de Wasquehal (Nord) a rejoint, en janvier 1941 à Marseille, le réseau Ian-GarowPat O’Leary, un groupe clandestin d’aide aux militaires de l’armée britannique et de la Royal air force sur le sol français. Il a raconté les péripéties, son arrestation en Indre-et-Loire, son évasion « à la barbe d’un officier allemand qui avait eu l’imprudence heureuse pour moi de me laisser seul un moment ».

Le 10 mars 1942, Roland Lepers quitte la France pour rejoindre l’Angleterre via l’Espagne et Gibraltar. Il sera ensuite décoré de la British Empire Medal. « À Londres, Pierre Mendès-France, qui sera plus tard nommé commissaire aux finances du Général-de-Gaulle, m’avait donné à choisir entre de l’argent et cette médaille. »

En 1943, il rejoint le Canada pour se former au pilotage. Pilote de bombardier du groupe Lorraine, il reviendra dès octobre 1944 au sein des Forces françaises libres sur la base aérienne de Vitry-en-Artois (Pas-de-Calais), reprise par les forces aériennes de la France libre à la Luftwaffe. Il interviendra notamment au-dessus de la Hollande et de l’Allemagne.

Roland Lepers was demobilized with the rank of second lieutenant in January 1946. It will then be a successful professional career in the field of agricultural equipment and public works.

See also this article in English on the site Conscript Heroes.

Photos of this operation then here.